Informations

Article publié le Mercredi 22 Avril 2020 à 21h43


Madame, Monsieur, Chers membres du CNSM,

Nous espérons que vous êtes toutes et tous en bonne santé, et que vous vous adaptez à cette situation compliquée.

Si cette période de confinement, angoissante pour chacun d’entre nous, devrait bientôt s’assouplir, il existe encore beaucoup d’inconnues sur les modalités de reprise d’une vie parfaitement normale. Ces incertitudes nous poussent à nous questionner sur la manière dont nous devons aborder cette situation inédite et bouleversante… Au sein du comité, nous avons décidé d’adopter une posture de prudence et de précaution.


Nous avons appris en fin de semaine dernière que les piscines de la Communauté de Communes dans lesquelles nous nous entrainons habituellement ne rouvriront pas avant le mois de juillet, voire septembre. Suite à cette annonce, le comité s’est réuni hier soir en visioconférence afin d’envisager cette fin de saison très particulière.

 

Nous avons fait un point sur le budget actuel, bien différent du budget prévisionnel qui vous avait été présenté lors de notre dernière assemblée générale.

Pour rappel, notre structure est un club et non une entreprise. Qui plus est, cette structure fonctionne exclusivement avec des bénévoles. Notre but n’est pas de générer des bénéfices pour les redistribuer à ses membres ou à ses dirigeants, mais de réaliser une mission citoyenne en recherchant les moyens de financement nécessaires à cet objectif.

Si certaines charges cette saison sont annulées (les déplacements en compétition, les locations de piscine), des rentrées d’argent non négligeables le sont également. En effet, nous devions organiser une compétition en mars qui a été annulée ainsi que notre gala annuel, qui est une importante source de revenus pour nous (entrées, buvette, tombola, partenaires qui nous donnent des subventions…). Ces 2 postes à eux seuls représentaient plus de 20 % de nos recettes dans le budget prévisionnel.

De plus, nous ne savons pas ce que l’avenir nous réserve :

  • Les piscines seront-elles réouvertes à la rentrée ?
  • Les subventions que nous versent habituellement les communes de Molsheim et Mutzig seront-elles comparables à celles des autres années (entre 2 500 et 3 000 € en tout selon les années) sachant que les communes vont également être durement touchées par cette crise d’une part et que d’autre part, ces subventions dépendent des résultats sportifs qui seront nuls cette saison car aucune compétition n’a pu avoir lieu ?
  • Le tarif de location de piscine va-t-il rester le même ou va-t-il augmenter de manière significative pour pallier aux pertes dues aux fermetures ?
  • Quand va-t-on pouvoir récupérer les arrhes versés pour les réservations d’hôtels pour les compétitions annulées (ils ont jusqu’à 18 mois pour cela) ?
  • La fédération et la Ligue Grand-Est seront-elles en mesure de nous verser les subventions annoncées ?

Et il y a sans doute d’autres paramètres auxquels nous n’avons pas encore pensé ...

Aussi, après avoir bien analysé la situation, il nous est impossible de procéder à un quelconque remboursement de cotisation sans mettre en péril l’avenir de notre association. Il nous faut jouer la prudence, ne pas prendre de risque si l’on veut que ce club puisse continuer à vivre.

 

Lors de notre dernière assemblée générale, nous avions voté une éventuelle augmentation du prix de la cotisation pour les nageuses en compétition pour la saison prochaine. Nous avons décidé de ne pas appliquer cette augmentation. Les tarifs resteront donc inchangés à la rentrée.

 

Notre sport étant avant tout un sport d’équipe, nous sommes en train d’essayer de mettre en place pour chaque groupe des séances de travail à sec via Skype. C’est déjà le cas pour certains groupes, les autres devraient suivre d’ici la semaine prochaine. A défaut de travail en bassin, cela permettra tout de même de continuer à vous proposer des exercices adaptés et de conserver un esprit d’équipe pour les plus jeunes.

Nous vous souhaitons à toutes et toutes de rester en bonne santé et nous vous invitons à adopter un comportement responsable afin que cette crise ne soit bientôt plus qu’un très mauvais souvenir.

 

Bien sportivement,

 

Le comité

 

CN Synchro MOLSHEIM-MUTZIG